Vernissage de la carte blanche à La Belle Epoque : Galerie du Lapin Perdu, Tournai, jeudi 24 janvier 2019.

Bertrand Mandico, exposition bilan provisoire

 

Dans une heure ce sera l’aube », Jean-Philippe Mattern.

Vernissage de l’exposition « Résurrection des natures mortes (Carte blanche à La Belle Epoque)

Organisée par la Maison de La Culture de Tournai, à la Galerie du Lapin Perdu (entrée de l’école des Beaux Arts)

Le jeudi 24 janvier 2019 de 18h à 22h.

« 14 seconde, Gravelines ». Lydie Jean-Dit-Pannel.

Résurrection des natures mortes, de l’estampe au film et vice versa : La Belle Epoque
La galerie La Belle Époque (Lille), présentera une sélection d’artistes, souvent transgressifs, ayant abordé le septième art au travers de leur œuvre expérimentale et singulière, tant dans leur travail graphique que dans l’exploration d’un cinéma libéré de ses codes et de sa bienséance. Œuvres graphiques, photographies, coffrets d’artistes, courts métrages, films expérimentaux, c’est un voyage dans les méandres tortueux d’un cinéma joyeusement malmené dans tous ses registres. Reste une vitalité profonde qui n’oublie pas d’interroger ce qu’est filmer notre monde aujourd’hui.

Avec Bertrand Mandico, Lydie Jean-dit-Pannel, Francis Deschodt, Tom de Pékin, Jean-Philippe Mattern, Gérard Duchêne, Marc Brunier-Mesta et Honoré

Exposition accessible du mercredi au dimanche de 14h à 18h

VERNISSAGE : jeudi 24 janvier dès 18h

Galerie Du Lapin Perdu : rue de l’Hôpital Notre-Dame, 14, 7500 Tournai

« Sans titre », Francis Deschodt, 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *