« El Grito ! », estampes du Taller de Grafica Popular, sur une initiative d’Alain Buyse.

planche97FernandoCastroPachecobis

L’Association La Belle Epoque et la Crash Gallery s’associent pour vous inviter à l’exposition
EL GRITO !
Hommage du Taller de Grafica Popular à 450 années de lutte du peuple mexicain.

(Le peuple en marche contre les réactionnaires, Fernando Castro Pacheco)

Vernissage le samedi 11 mai 2019 de 17h à 21h à L’isolée
17, Chemin des Vieux Arbres – Villeneuve d’Ascq.

L’exposition est visible du 11 mai, 17h au 6 juillet le mercredi, vendredi et samedi de 15h à 18h30, ainsi que sur rendez-vous en nous contactant au 06.09.96.71.47. ou labelle.epoque@free.fr – Fermeture exceptionnelle le samedi 18 mai.

Cette exposition fait suite à la volonté qu’avait Alain Buyse de présenter l’ensemble des planches qu’il a découvert dans l’édition de 1960 du Taller de Grafica Popular de Mexico (Atelier d’éditions populaire de Mexico) de « 450 años de lucha, homenaje al pueblo mexicano ».

Ce portfolio reproduit un ensemble de 150 gravures et dessins d’artistes mexicains représentant les luttes successives du peuple mexicain (de l’arrivée des colons et de l’esclavage, à l’écrasante domination des U.S.A voisins, en passant par les luttes fraternelles internationales et la lutte contre les fascismes…) Le tout est accompagné de notes sur les événements représentés et les déclarations de principes du Taller de Grafica Popular.

En vue de cette exposition, Alain Buyse avait demandé à des proches de travailler à la traduction de l’ensemble des notes et déclarations afin de pouvoir suivre le propos de ces œuvres.
Nous tenons à remercier ici Pierre Jaffrézic, Fabienne Ribeyrot, Alice Achille, Claude Kergomard et Catherine Kergomard pour leur investissement sur ces traductions et repères historiques.
Cela permet à cette exposition d’offrir une fresque artistique et historique impressionnante et passionnante. C’est un modèle d’implication politique d’artistes.

Faisant sien le slogan de 68 « l’art au service du peuple », maxime de « L’atelier Populaire » de l’U.U.U (Usine/Universités/Union) qui a produit en sérigraphie les affiches revendicatives du mouvement de grève de 68.
C’est dans cette logique qu’Alain Buyse avait imaginé « L’Atelier d’Editions Populaires de Lille » qui pendant quelques années a permis à de nombreux artistes (ou non) de réaliser des affiches dans son atelier.

(Arrivée de Madero à Mexico suite à la destitution de la dictature d’Aleman, 1911, Léopoldo Mendez)

Les associations La Belle Epoque et Crash Gallery ne sont pas subventionnées. Cette manifestation n’est en rien estampillée de la grosse manifestation culturelle organisée par la MEL. Elle vient uniquement d’une demande de la famille d’Alain Buyse, et de l’intérêt propre des œuvres. C’est une manière de rendre hommage à l’engagement éditorial d’Alain Buyse et d’en prolonger le propos.

La famine à Mexico, 1914-15 Léopoldo Mendez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *